L'île Rouge, l'île Verte, la Grande île, l’Éden fragile et maintenant l'île aux mille facettes, autant de surnoms et de périphrases qui montrent que Madagascar est une terre d'aventures, de merveilles. Bien sûr, comme chaque destination, elle présente différents aspects. En plus des spécificités culturelles, les voyageurs y découvriront une nation multiculturelle. Chaque région a sa propre histoire et ses propres charmes qui, à leur façon, sauront surprendre les visiteurs.

Les grottes d'Anjohibe à l'ouest

La région ouest de la Grande île, ancien territoire des royaumes Sakalava, sera la première étape du circuit. Mais il se peut que les vacanciers soient un peu retenus par les merveilles d'Antananarivo, la capitale quand ils découvriront le Palais de la Reine et les quartiers culturels. C’est ensuite après que le voyage à Madagascar prendra la direction de ces plantations d’anacardiers (noix de cajou) où une piste emmènera les aventuriers jusqu'aux grottes d'Anjohibe. Sur les lieux, les cavités communicantes s'étendent sur plusieurs kilomètres donnant aux visiteurs la sensation de se retrouver sur une autre planète.

Les roches calcaires constituent l'essentiel des paysages de ces salles naturelles. Ici et là, d'impressionnants blocs de stalactites et stalagmites se sont formés avec le temps pour faire de cet endroit l'un des sites spéléologiques majeurs de l'île. Le domaine des grottes possède d'autres attraits touristiques absolument à découvrir.

Une séance de baignade dans le lac d’Andranojoby qui est devenu une véritable piscine naturelle est par exemple à prévoir durant le circuit. Mais les aventuriers peuvent aussi opter pour un parcours de randonnées dans la forêt adjacente peuplée par les lémuriens et faire un arrêt du côté des chutes. En option, les voyageurs auront la possibilité de poursuivre le détour vers la baie de Mahajamba et ses immenses mangroves.

Nosy Komba, l’île aux Lémuriens au nord

Située à quelques minutes en bateau de Nosy Be, l'île de Nosy Komba est l'une des localités côtières les plus peuplées de la région nord de Madagascar. Cette destination pittoresque doit son nom aux lémuriens qui ont longtemps trouvé refuge dans ses forêts sacrées. D'ailleurs les animaux bénéficient aussi de ce statut de « fady » (sacré) puisque la chasse est interdite sur les lieux.

Les aventuriers partiront de la côte pour aller à l’intérieur des terres là où ils découvriront le Lémur Macaco, l'espèce typique de l'île. Ces mammifères se distinguent par leur fourrure noire pour les mâles et rougeâtre-marron pour la femelle. Les randonneurs poursuivront leur périple à travers ces végétations luxuriantes jusqu'aux différents points d'observations proposés sur l'île.

Les plus téméraires tenteront l'ascension d'Antaninaomby, le sommet le plus haut à Nosy Komba. Les sentiers sur les hauteurs permettent d'avoir une vue panoramique sur toute la région ainsi que sur une partie des côtes de l'archipel de Nosy Be qui est juste à quelques kilomètres de là. En plus des escapades en nature, les excursions en bateau vers Nosy Tanikely et les découvertes culinaires sont les options les plus prisées par les vacanciers qui choisissent cette destination.

Retour